Je ne reconnais plus personne …

« Alors le truc les gars c’est de bien maintenir sa vitesse de croisière quel que soit le temps. Il pleut, ouatzefuck, mes pneus sont dead mais j’assume. Il vente, c’est la tempête, mon casque, même pas un intégral, j’m’en claque. Il fait -12°c yeeeeah, c’est là que tu sors faire 15 fois le tour du périph en moto, tes mains ressemblent à des stalactites, génial, j’adore le violet de mes doigts …  Extreeeeeeeeeeeme !!! »
Lire la suite

Je ne veux pas travailler …

Ce genre de titre peut attirer bon nombre d’embrouilles, en même temps en temps de crise, cette phrase a presque valeur de prédiction … qui s’accomplit ! Mais pour SUPER ESCROC aucun état d’âme. Tout contexte est prétexte à contournement dans le but de son unique propre contentement. Aujourd’hui SUPER ESCROC profite du système à fond la forme et en temps de crise on le reconnait bien évidemment dans la peau de Super Chomeur.
Lire la suite