Les malheurs de Sue Helen

Il y a des choses comme ça dans la vie qui sont vraiment évidentes. Par exemple : mieux vaut soigneusement éviter les soirées avec super la loose, ne pas s’aventurer à lancer super le geek sur le thème de star wars et se refuser à tout débat d’idées avec super expert. Dans la même logique, on se demande encore ce qui a bien pu passer par la tête de super pinté en acceptant d’endosser le rôle de miss tequila.

La règle était simple : miss tequila sert des tequilas à des gens et C’EST TOUT.

Mais forcément, un soir de quart de finale de la coupe du monde de foot, ça créé des liens. Servir de la téquila, c’est sympa, ca crée des liens. Et a force de créer des liens, Super Pinté sympathise. « bah quoi j’y peux rien si les gens m’aiment bien, ils veulent partager leur joie avec moi et leur téquila est pas dégueu ».

Super pinté par son grand sens de la fête et du relationnel sert beaucoup de téquilas et empoche beaucoup de liquide. La fin de soirée approche et s’annonce plutôt euphorique pour super pinté. Mais c’était sans compter sur son incapacité totale à dire stop.

1:25 du matin : le barman sonne l’heure de la dernière tournée. Tout porte super pinté à ranger sagement ses affaires et rentrer fêter sa cagnotte.

1:28 du matin : deux danois, malheureux perdants du match du soir commandent 2 tequila à super pinté. « Dernière tournée vous disiez » arf, allez quoi, c’est la fête ce soir et puis les pauvres danois ils sont tous tristes de la défaite de leur équipe donc …

1:29 : ils commandent deux tequila … mais l’une est pour super pinté. Ah ça c’était pas prévu Môssieur! C’est que les Danois sont généreux et joueurs.

1:36 : 9 téquila plus tard, le bar ferme. super pinté réalise soudain que la bascule du côté obscur de la force est proche. Vite vite il court dans les vestiaires (les toilettes en fait) pour compter ses sous et se changer.

1:44 : sur le chemin du retour, super pinté est gai. Des drapeaux brésiliens s’agitent partout et celui du quatrième étage d’un des immeubles de la rue attire particulièrement l’attention de notre ami. Des voix (cachées derrière le drapeau) retentissent et invitent notre cher héros à rejoindre la fête.

1:46 : super pinté se fond dans la masse des fêtards du quatrième étage et se met à danser

1:57 : après quelques litres de punch, un trio déterminé aggripe le sac de notre ami et lui hurle dessus. Quelques mots seulement atteignent le cerveau complètement atteint de super pinté « … pas invité …. connait pas …. portable volé …. ton sac ….. »

2:12 : super pinté est bien fier de lui. Il ne s’est pas laissé abattre par la séquence licenciement de soirée. « bah quoi, ils osaient m’accuser d’avoir volé un portable (glurp), ahahahaha, pfffff, sauf que ils ont bien vu mon sac hein!! ben yavait pas de portable dedans. Enfin si mais c’était le mien ahahah »

2:13 : ….. ….. un ange passe … ….. super pinté voulait compter sa cagnotte. C’est à dire sa liasse de billets …. dans le fond de son sac …. …..

2:15 : fin de la cuite

La morale de cette histoire : dans la vie il y a des choses évidentes comme éviter de travailler dans un bar quand on est un super pinté. Parce que à force d’absorber trop de liquide on finit à sec 😉

(aucun animal n’a été torturé lors de cette séquence. toute ressemblance avec une scène réelle est totalement volontaire. super pinté si tu te reconnais … :):))

1 réponse
  1. SUPER CECE
    SUPER CECE dit :

    Eh au fait, fêtard du quatrième en pull jaune, si tu lis ce billet, bien le bonsoir. j’espère que t’as eu une bonne crise de foie avec la lisse de super pinté (

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire