Je t’adore!

Ahlalala vous l’attendiez celui là … Super faux cul. Le roi de la lèche, l’expert en cirage, le pro en test d’évitement.

… bref. Ceux là en général réussisent pas trop mal dans le monde l’entreprise. Où l’hypocrisie, communément appelée « diplomatie » pour faire bien, est une des qualités les plus recherchées. DONC le Super faux cul, vous l’avez compris, sévit beaucoup en entreprise, il paraitrait même qu’il se reproduit et pullule!

Mais oui mais oui Super faux cul est gentil. Oui il est aussi sympa. Oui oui je sais tout ça. Moi je dis « politique » mais les gens disent qu’il est sympa et gentil. Il sourit tout le temps parce que c’est joli les sourires aussi! Et pis des fois même il te paie un café … et te fait parler. Et toi comme un con tu parles. Oui parce que des fois on le repère pas aussi facilement le Super faux cul, il est malin. Alors c’est quoi la suite? C’est dur de parler de Super faux cul il existe peu d’anecdotes racontables comme ça en 3 lignes. Mais le mieux c’est quand même le Super faux cul et la hiérarchie. Alors celui là. Bon tu me diras en même temps a-t-on le choix avec sa hiérarchie? C’est vrai quoi, on va pas leur gueuler dessus à nos patrons quand même? Et puis c’est quand même eux qui nous paie.

Ouais mais bon. Super faux cul se distingue des autres parce que lui il va toujours aux devants des patrons pour leur dire que leurs idées sont super, en tout cas ne les remettent jamais Ô grand jamais en cause tu penses! Et pis aussi Super faux cul se distingue parce que avec ses Super collègues en revanche il dit « ouais les gars c’est déguelasse ce qui vous arrive, c’est des salauds quand même ». Mouais enfin les salauds ils ont du pouvoir et de l’argent alors Super faux cul il les trouve pas salauds très longtemps.

Mais voilà, Super faux cul a compris une chose que visiblement moi je n’ai toujours pas comprise : il sait se faire apprécier, sauf par ceux qui n’aiment pas les Super faux cul. Et puis il sait quand parler et quand se la fermer. Bref en entreprise, Super faux cul brille. Les gens du haut le trouve fort à leur convenance tant il sait les mettre en valeur. Bref être Super faux cul en entreprise n’est pas un gros défaut. Comment les coincer alors me direz-vous? Tout dépend si vous voulez être méchant ou pas. Mais c’est très difficile parce que le coup de dire devant tout le monde, y compris la direction, « alors bidule? tes recherches de taff ça avance? » c’est bof bof. Après on va vous taxer de Super embrouille.

Si vous avez des techniques pour coincer Super faux cul je suis preneuse? Des idées? …………………………..

3 réponses
  1. Mitho
    Mitho dit :

    Comme me le faisait remarquer jeje, ce qu’il y a avec les super faux cul c’est qu’ils sont sont super prévisibles … Donc à force ça devient facile normalement de les coincer …

    Répondre
  2. GUYTOON
    GUYTOON dit :

    Facile à piéger le faux cul :
    t’envoie un ou une de tes amis discuter avec lui d’un certain sujet ou il faut prendre position,puis "récolter" son avis (du fauxcul),
    par ton ami(e),ensuite (bien plus tard) Tu vas le voir pour parler avec lui du même sujet en donnant Ton avis opposé à celui que le fauxcul à exprimé avec ton ami(e)…… Tu verras si la
    version de la réponse reste identique ou pas !!
    Simple et efficace .
    Sinon, si tu veux le savoir par Toi même seule, il n’y a que la psychologie et le feeling …..
    bonne chance !!!!!!

    Répondre
  3. GUYTOON
    GUYTOON dit :

    dans une conversation d’opinion, "superfauxcul"
    se range toujours à l’avis de celui avec qui il est en discution. "Superfauxcul" n’aime pas la polèmique, et n’a jamais le courage de dire vraiment ce qu’il pense, mais il se doit "d’exister", donc il est toujours de l’avis "le plus fort", et ensuite, il agira évidemment à l’inverse de ce qu’il a exprimé !!!!!!!
    "Superfauxcul" te fera toujours des sourires et te "cassera" par derrière. Même si tu le découvres, il niera et retombera sur ses pattes
    en rejetant "la faute" sur les autres …….

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire