Articles

Dans la série loi des séries.

Au départ la fille elle est plutôt d’une nature tranquille. Pas le genre à dire un mot plus haut que l’autre. Du genre impassible, patiente. Calme quoi.

Mais il existe une race de SUPER RELOU qui peut te transformer la fille tranquille en SUPER VENER. Ceci est un processus lent, mais certain. Certaines institutions & diverses administrations ont le secret de la formule « que à tous les coups l’autre elle termine SUPER VENER que t’as jamais vu ça de ta vie ». Ces SUPER RELOUS sont les SUPER EXPERT, enfin disons la branche SUPER PROTO, pour protocolaire, des SUPER EXPERT. En mode immersion totale, nous vous proposons aujourd’hui de décrypter ce processus à la loupe. Façon de parler.

Notre fille sympa (nous l’appellerons ainsi tout du long pour maintenir l’anonymat) est heureuse car elle va s’offrir des vacances. Notre fille sympa est aussi prudente et aime bien partir l’esprit tranquille. Avant de partir à l’autre bout du monde, elle veut régler deux trois trucs qui trainent. La vie de « superwomen-on-évite-la-loose » elle aime bien, papiers, carnet de chèque dans son sac elle s’en va régler ce qu’elle croit être une « [petite] » erreur d’appel à cotisation ».

Première antenne, premier SUPER EXPERT lui dit que c’est vraiment n’importe quoi elle doit bien 3.000€ et passe par la case « retard du mouton on le tond » belle galère. « Et puis vous devez 1.000€ de plus, en plus, c’est pas mentionné, c’est un oubli ». Notre fille sympa, livide, frôle l’évanouissement. Charitable le SUPER EXPERT#1 lui dit « je ne peux rien faire on vient de passer votre dossier au contentieux ».

Notre fille sympa bredouille « je comprends pas : vous me demander les 2/3 de mes revenus après les divers abattements, c’est  un peu n’importe n’awak non?! » (oui enfin elle dit pas vraiment « nawak » mais on est dans une histoire alors on brode un peu, bon bref.). Mais peu importe, quand un SUPER EXPERT a dit « je ne peux rien faire pour vous ». C’est qu’il ne veut/peut rien faire, à partir de là vos mots s’envolent dans une nébuleuse galactique et ses écoutilles se mettent en mode fermeture. C’est que c’est ultra programmé un SUPER EXPERT !

Notre fille sympa passe en mode super-panique « non je ne dois pas perdre mes efforts, mes vacances… » Le ciel bleu s’éloigne les scénarii catastrophe s’enchaînent. Rythme cardiaque élevé on frôle 143 Bts/min! Notre fille sympa prend le métro illico pour voir les gens Hyper-importants de la Grande Structure et tenter un dialogue avec SUPER EXPERT #2. Silence, calme et presque volupté. Chichi pas craquer.

Tremblements et chuchotements. « Heeeeelp!!! » susurre Notre fille sympa angoissée.

« Non, non nous avons tout pas de problème de notre côté » lui répond SUPER EXPERT#2.

Notre fille sympa : « Je veux juste payer ce que Je dois selon mes calculs, pleaaaaaase ».

SUPER EXPERT #2 : « Ben moi je peux rien, allez voir mini-structure locale dans le coin ». (le coin étant dans un périmètre approximatif de 48 kilomètres autour de l’endroit où se trouve Notre fille sympa)

Notre fille sympa trotte. Elle va trotter et faire 3,7 allers-retours en moins d’une heure (ah bah l’avantage de SUPER EXPERT c’est qu’il sait faire en sorte que tu te dépasses toi même et surpasses tes propres limites)

Et là c’est parti pour le festival des meilleures blagues carambar de SUPER EXPERT #3 :

« C’est pas moi, je n’ai pas l’habilitation de corriger l’erreur informatique »

« Demandez-lui le formulaire ZB22 correctif du 645DC B12 »

Mais après il faudra arrêter le contentieux et comme il est DEJA 16h30, on ferme à 17h « 

… Notre fille sympa a donc 30 minutes pour tout boucler et passer à la dernière case.

Saison 1 épisode 6. Retour à Super Structure. Le super cliff-hanger, les best of des meilleurs « dialogues » de SUPER EXPERT #1, oui le 1er qu’on a déjà vu au début :

SUPER EXPERT #1 : « ah oui on a bien eu l’info mais on a pas fait la correction » (bon déjà là tu te dis, comment c’est possible? Ils avaient l’info mais ils ont rien fait. Très bien, on reste zen)

Notre fille sympa : Mais « ils » devraient le voir dans le système informatique non?

SUPER EXPERT #1 : Ah bon ? « Ils » ont mis au contentieux? … Ah oui c’est bien nous qui devons leur dire l’erreur, pour qu’ils arrêtent… »

Notre fille sympa (monologue intérieur) : ben tiens crétin, il faudrait pas non plus pousser mémé dans les orties et que ce soit à moi de leur dire ou bien?
.
A ce stade du dialogue on est en droit de se dire que euh ………. comment dire, quand on en vient à devoir expliquer SON job a SUPER EXPERT, on frôle l’entrée direct en 8ème dimension sans passer par la case communauté. Notre fille sympa vient de perdre un kilo. Retour à mini structure (pour voir SUPER EXPERT #2, oui oui on l’a déjà vu lui aussi je sais), et de nouveau une cascade de répliques d’anthologie :

« #1 D’accord on fait le nécessaire …. #2 ah non Madme ici on prend pas les chèques et puis faut régler au contentieux il y a aura des frais …. #3 Oui bien sûr VOUS n’avez pas fait l’erreur c’est NOUS mais c’est VOUS qui devez payer …. #4 c’est comme ca c’est dans le règlement de Super et Mini-structures ».

Notre fille sympa a la haine mentale mais reste néanmoins polie. Elle court auprès de SUPER EXPERT#4 meme si le répondeur est muet, on sait jamais (ouaaaais on sait JAMAIS et c’est qui est excitant quelquepart hein ! :))

Dans les bureaux de SUPER EXPERT #4, SUPER EXPERT #1 veut pas de son chèque

« on n’a pas reçu le fax du Mini-structure. Bon comme vous êtes venue, on va appeler » (avec une moue genre « pfff bah quoi en plus faut bosser pour de vrai lô ??? re-pffff »)

« Yeeeesssss!!!!! », Mentalement Notre fille sympa a déjà brûlé 8 cierges, imploré Sainte-Rita, le chaman, le Grand Marabout et se promet de faire un stock de poupées vaudou.
.
Finalement (43 minutes plus tard) SUPER EXPERT #1 veut bien du chèque, rigole de la mésaventure et en remet une [petite] couche (on appelle ça l’expert bonus kisscooleffect)

« oups j’avais oublié de vous mentionner la taxe ZCRZZ-on-la-gagne -à-tous-les-coups ».

Voila Voilà …. …. Opacité, termes à la con, ping pong protocolaire, phrases toutes faites, surprises taxatoires, c’est ça le merveilleux monde de SUPER EXPERT version SUPER PROTO. Mal de tête, tachycardie, marathon, décathlon, remplissage express de formulaires, crampes au poignet, envie de génocide… Si vous avez aussi ces symtômes, ne vous inquiétez pas trop, vous êtes en relation avec des administrations ou un truc du genre. Pour être mis en relation avec un SUPER EXPERT tapez #465, raccrochez puis venez à pieds, merci aurevoir. Cocorico.

Et Notre fille sympa a une envie furieuse de retraite anticipée… définitive…

Je crois que je me souviens que j’ai oublié …

Vous êtes plusieurs à me demander ce que deviennent les SUPER RELOU. Alors il me semble si on observe le monde qui nous entoure qu’ils n’ont pas encore disparu de la surface de la planète hein, ça se saurait !!

Pas plus tard qu’hier soir, SUPER A L’OUEST a refait surface d’une manière assez inquiétante je dois avouer… A priori comme ça, vu de l’extérieur, on ne dirait pas qu’il est SUPER A L’OUEST. Et ça s’exprime bien, et ça se souvient même d’une histoire qu’on lui a raconté il y a plus de 10 ans déjà… Mais surtout ça picole, ça rigole… et je n’ai plus de rime en « ole ». Bref. (Je précise cependant pour la suite de l’histoire que SUPER A L’OUEST était complètement sobre au moment des faits sous cités … )

Rentré chez lui SUPER A L’OUEST décide de se faire sa petite toilette, de vigueur surtout quand on a traversé la pollution parisienne et que la peau du visage est devenue grise… Puis il se couche, enfin se met sous la couette sans pour autant être ultra décidé à l’idée de dormir encore.

Au moment de s’endormir, SUPER A L’OUEST réalise qu’il n’a pas ses lunettes de vue. Sa première pensée est de chercher dans son sac puis immédiatement de se dire : « ah j’ai du les oublier chez SUPER SYMPA qui m’a invité à sa SUPER SOIREE ce soir où on a picolé et rigolé ». Il revoit presque même une image de lui posant ses lunettes sur la table basse du salon, ou alors non… plutôt en train de les poser sur la table de la salle à manger… ou plutôt non, c’était peut être sur le rebord de la fenêtre de la cuisine là où les gens fumaient…

Alors il envoie un message à SUPER SYMPA pour lui dire que celui ci a sûrement du trouver des lunettes chez lui. SUPER SYMPA lui répond gentiment qu’il a cherché partout, y compris sous le canapé !!! mmmmm …. moment de doute pour SUPER A L’OUEST donc…….. alors non non ayè je sais, c’était sûrement au repas avant la soirée avec ses parents .. ou alors non encore mieux, oubliées dans le taxi carrément!!

Ok, envoyer un message à sa maman, trouver le numéro de la compagnie de taxi pour essayer d’identifier le taxi qu’il a pris la veille pour rentrer de chez SUPER SYMPA. Penser à prendre un rdv chez l’ophtalmo pour se faire faire de nouvelles lunettes etc.

Bref, sur ces réflexions, SUPER A L’OUEST décide de nouveau de faire sa petite toilette; il retourne donc dans le lieu qui s’y prête n’est ce pas : la salle de bain. Au moment où il ouvre la prte du petit placard dans lequel se trouve tous ses ingrédients magiques de nettoyage, devinez sur quoi il tombe? … Ses lunettes bien sûr!! Qu’il avait du ôter pour faire sa petite toilette de son visage tout gris la veille en rentrant…

C’est incroyable l’énergie qui a pu être dépensée par SUPER A L’OUEST pour tenter tant bien que mal de se souvenir de l’endroit où les lunettes ont été perdues… alors qu’elles ne l’étaient pas et qu’en plus elles se trouvaient dans un endroit somme toute assez facile à identifier au vu des dernières actions de SUPER A L’OUEST avant de dormir… Incroyable mais vrai. Je trouve ça limite flippant : 30 ans et déjà amnésique… SUPER LES BOULES…

Skype Moi

Allez un peu de publicité sur ce blog. Et pas n’importe laquelle ! Notre bien aimé outil de communication Skype a pensé à Super Relou, ou plus précisément à Super Moi Je. Je ne sais comment cela se doit d’être interprété, mais il est intéressant que vous sachiez cher consommateur, surtout si vous êtes un Super Moi Je, qu’avec Skype vous avez le choix entre payer « au fur et à mesure » ou payer « au moi ».

Voilà c’est dit! Plus tu dis Moi et plus tu paieras. On t’avait prévenu Super Moi Je, tu pourras pas dire le contraire. Cette offre a pour but d’apprendre l’art de la communication et de l’échange à Super Moi Je, Normalement on appelle les gens pour leur parler, ben pour Super Moi Je cette offre a pour but de l’obliger à écouter.

Skype : entreprise d’utilité publique

Je ne reconnais plus personne …

« Alors le truc les gars c’est de bien maintenir sa vitesse de croisière quel que soit le temps. Il pleut, ouatzefuck, mes pneus sont dead mais j’assume. Il vente, c’est la tempête, mon casque, même pas un intégral, j’m’en claque. Il fait -12°c yeeeeah, c’est là que tu sors faire 15 fois le tour du périph en moto, tes mains ressemblent à des stalactites, génial, j’adore le violet de mes doigts …  Extreeeeeeeeeeeme !!! »
Lire la suite

Les malheurs de Sue Helen

Il y a des choses comme ça dans la vie qui sont vraiment évidentes. Par exemple : mieux vaut soigneusement éviter les soirées avec super la loose, ne pas s’aventurer à lancer super le geek sur le thème de star wars et se refuser à tout débat d’idées avec super expert. Dans la même logique, on se demande encore ce qui a bien pu passer par la tête de super pinté en acceptant d’endosser le rôle de miss tequila.

La règle était simple : miss tequila sert des tequilas à des gens et C’EST TOUT.

Lire la suite

SUPER LA LOOSE il travaille pas

Tout le monde ne peux pas travailler toute la vie et tout le temps : telle est la devise du SUPER LA LOOSE nouvelle génération, celui qui sait que ne pas travailler peut être bénéfique (ou pas?) pour sa santé. Le concept est simple : SUPER LA LOOSE ne travaille pas. Il gagne donc moins d’argent pendant les périodes où il ne travaille pas. En l’occurrence, il ne peut en théorie, que moins se faire plaisir. Or, se pose rapidement un souci, et de taille : SUPER LA LOOSE a le temps, mais grave. En plus, SUPER LA LOOSE ne traîne plus avec les même gens dans ces périodes de vide professionnel : il redécouvre toute une frange de ces amis qu’il méprisait auparavant : une belle bande de super loosers prêts à lui faire découvrir tout un pan existentiel ignoré jusque là : la vie du Glandeur désargenté.

Lire la suite

Toto tamponneuses

Il est une règle bien connue pour tout scénariste, auteur, écrivain, qui est que la réalité dépasse bien souvent la fiction. Cette phrase a l’air tellement usée et ré-usée qu’on finit par ne plus trop lui donner de vrai sens. Mais là c’est sûr j’ai la preuve qu’elle est bien vraie cette phrase!

Lire la suite

Veuillez installer l’install de l’application qui vous permettra d’installer l’install de …

Je suis sûre que vous avez tous un Super expert quelquepart qui traîne … Ah je vous arrête tout de suite. Super expert n’est pas forcément un humain … et non! En tout cas ce qui est certain c’est que Super expert excèle dans l’art de BIEN SOULER avec son exactitude parfaite d’expert à la mord moi le noeud qui au final lui fait dire en 6 mois ce que plus simplement on pourrait dire en 2 secondes. De plus il a l’art de te faire faire 30987 trucs qui s’avèrent finalement bien inutiles …

Lire la suite

L’art de l’indifférence (Super mutic)

« Eho, quoi, tu m’écoutes… tu me regardes quand je te parle… non mais sérieux, il faut que je fasse quoi pour mériter ton attention ? …Je me fous à poil, hein, c’est ça que tu veux ?… Tout ce que je raconte, tout ce que je fais, ça ne compte pas ?… Et si jamais ça avait de l’importance à mes yeux, tu y as pensé ? Et s’il m’arrivait quelque chose, bon sang, tu bougerais ton petit cul, enfin ? Genre un truc horrible, je me fais écraser dans le rue, tu ferais quoi toi ? »

Calamity roadtrip avec Super Laplaie.

Avec un Super Relou classique, on a toujours la sympathique et courageuse possibilité de fuite. On sourit et hop, on s’eclipse en moonwalk, on tourne les talons, on raccroche, on déconnecte. On disparait. Fini. The end.
Mais un long trajet en voiture avec un Super Laplaie exclu toute possibilité de dérobade. Aie.
Lire la suite